La race Haflinger

Bref historique

Le Haflinger, nommé Avelignese en Italie, est une race montagnarde.

Originaire du Tyrol et plus précisément du village de Hafling, région historique partagée entre l’Autriche et le nord de l’Italie.

Il est issu de populations d’équidés arrivées dans la région dès le Moyen Age mais il émerge réellement en tant que race à la fin du XIXème siècle.

Sa morphologie et son apparence sont à l’origine le résultat de croisements réguliers entre le cheval arabe et le poney de travail tyrolien.

L’étalon fondateur de la race, « Folie » est nait en 1874. Tous les Haflingers actuels descendent de Folie au travers de sept lignées (Anselmo, Bolzano, Massimo, Nibbio, Stelvio, Strudent, Willi).

Dès 1946, les éleveurs de Haflingers s’emploient à faire naître des chevaux de race pure, un stud-book fermé est créé.

C’est une race transfrontière, présente dans 19 pays à travers le monde et aussi la troisième race de chevaux la plus communément rencontrée en Europe après l’Arabe et le Pur-Sang.

Son utilisation

Le Haflinger est particulièrement polyvalent et est employé pour une grande variété de disciplines équestres telles que l’attelage, la selle en endurance, la monte, le complet, la randonnée, le dressage, l’équitation western, le ski joëring, la voltige, l’équithérapie, le horse ball, le travail en terrain difficile et peut aussi s’avérer performant en saut.

La race Haflinger est également réputée en Europe pour sa production de lait de jument utilisé ou transformé à des fins diététiques ou cosmétiques.

Description

Taille moyenne : de 1 m 37 à 1 m 51

Poids : de 400 à 600 kg

Robe : toujours alezan (clair pangaré, doré ou brûlé) aux crins lavés

Tête : Courte et raffinée, bien dessinée et expressive, au front large qui s’affine vers le bout du nez avec une encolure assez puissante. Les yeux sont intelligents et doux, les naseaux bien ouverts et les oreilles petites (trait typique de l’influence montagnarde, puisque cela offre une meilleure résistance au froid).

Pieds : assez large, surs, corne résistante

Conclusion

C’est un cheval très rustique qui lui permet de vivre à l’extérieur toute l’année avec seulement un abri.

Il est également réputé pour son pied sûr notamment en altitude, son souffle et sa longévité.

Il est de nature calme et sympathique avec un caractère très docile et affectueux.

Il est travailleur.

Il lui faut toutefois comme toutes les autres races une bonne éducation dès sa naissance.